Environnement - TCO :

Rencontre avec les candidats de l'opération " des poules pour réduire nos déchets "


Publié / Actualisé
Ce samedi 6 janvier 2018, les 20 foyers retenus étaient conviés à la première réunion d'information et de présentation du projet, en présence des élus du TCO, Mme Jocelyne Dalèle et M. Philippe Lucas, et des membres de l'association partenaire, Eco Manifestation, Pauline Chantrelle et Franck Montauzon.
Ce samedi 6 janvier 2018, les 20 foyers retenus étaient conviés à la première réunion d'information et de présentation du projet, en présence des élus du TCO, Mme Jocelyne Dalèle et M. Philippe Lucas, et des membres de l'association partenaire, Eco Manifestation, Pauline Chantrelle et Franck Montauzon.

Au total, ce sont 123 candidatures qui ont été reçues au TCO et la majeure partie (113) concerne des particuliers.

Une présélection a d’abord été effectuée en donnant la priorité aux foyers n’ayant pas d’animaux ni de composteur. 45 candidatures restaient ainsi éligibles à la démarche. Comme prévu au règlement, un tirage au sort a donc dû être effectué pour retenir 20 foyers témoins parmi les 45 sélectionnés.

Cette première rencontre était l’occasion pour les organisateurs et les candidats de faire connaissance et de recueillir toutes les consignes et informations nécessaires pour mener à bien cette expérimentation.

Ainsi, l’association Eco Manifestation Réunion, partenaire de l’opération, a présenté aux candidats les moyens mis à leur disposition : deux poules pondeuses, une cabane/poulailler (fabriquée à partir de palettes en bois recyclées), le matériel pour peser les déchets, un guide. Il a été rappelé aux candidats qu’ils seront accompagnés par le TCO et l’Association Éco Manifestation Réunion pour les guider dans l’installation et l’entretien du poulailler ainsi que dans le soin à apporter aux poules.

En contrepartie, les foyers retenus s’engagent à peser les repas donnés à leurs poules et à exprimer leur avis. Ces données permettront au TCO de tirer un bilan objectif à la fin de l’opération. Le test se déroule sur 5 mois de janvier à mai 2018.

" Partant du principe qu’une poule mangerait en moyenne 100 kg de déchets alimentaires par an, nous pensons que cet animal serait une solution efficace complémentaire au compostage et à la lutte contre le gaspillage alimentaire, pour réduire nos déchets. C’est pourquoi, nous avons décidé de faire ce test !
En fait, vous allez me dire que ça n’a rien de nouveau !  Vous avez raison… C’est une démarche qui était en effet souvent pratiquée " dann tan lontan ", mais elle a été délaissée et un peu oubliée avec nos nouveaux modes de vie… Notre idée est de la remettre au goût du jour, pour changer notre façon de vivre, notre façon de consommer ", a déclaré Jocelyne Dalèle, déléguée communautaire de la Commission Environnement du TCO.

De son côté, Philippe Lucas, possédant lui même quelques poules, n’a pas hésité à partager son expérience et à donner quelques conseils avisés aux futurs propriétaires.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !