Saint-Paul (actualisé) :

Un institut de beauté perquisitionné par les gendarmes


Publié / Actualisé
Ce mardi 13 février 2018, un institut de beauté de Saint-Paul a été perquisitionné. Les gendarmes étaient sur place dans la matinée. Selon nos confrères de Linfo.re, une enquête est actuellement menée par le parquet de Saint-Pierre. Ce sont des clientes qui ont porté plainte contre le centre de beauté, se plaignant d'effets secondaires tels que douleurs au visage ou brûlures sur le corps. La gérante de l'établissement a été placée en garde à vue
Ce mardi 13 février 2018, un institut de beauté de Saint-Paul a été perquisitionné. Les gendarmes étaient sur place dans la matinée. Selon nos confrères de Linfo.re, une enquête est actuellement menée par le parquet de Saint-Pierre. Ce sont des clientes qui ont porté plainte contre le centre de beauté, se plaignant d'effets secondaires tels que douleurs au visage ou brûlures sur le corps. La gérante de l'établissement a été placée en garde à vue

Plusieurs clientes ont porté plainte contre un institut de beauté situé à Saint-Paul et à Saint-Pierre, indiquent nos confrères d'Antenne Réunion. Elles affirment avoir été brûlées lors de séances de "micro-needling", une technique consistant à traiter le vieillissement cutané.

Les gendarmes se sont rendus à Saint-Paul ce mardi pour perquisitionner le centre de beauté. Une enquête a été ouverte par le parquet de Saint-Pierre.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !