Fleurs, cadeaux et chocolats :

Saint-Valentin : pour l'amour d'elle, de lui et de... la consommation


Publié / Actualisé
Sonnez hautbois, résonnez musettes, aujourd'hui on fête les amoureux ! Du rouge à toutes les sauces, des roses dans chaque coin de pièce, des coeurs en veux-tu en voilà... guimauve et sucre seront au rendez-vous ce mercredi. Attention à ne pas aller jusqu'à l'écoeurement. Et n'oubliez pas : aimez-vous les un(e)s les autres tous les jours et de tout coeur... Joyeuse Saint-Valentin
Sonnez hautbois, résonnez musettes, aujourd'hui on fête les amoureux ! Du rouge à toutes les sauces, des roses dans chaque coin de pièce, des coeurs en veux-tu en voilà... guimauve et sucre seront au rendez-vous ce mercredi. Attention à ne pas aller jusqu'à l'écoeurement. Et n'oubliez pas : aimez-vous les un(e)s les autres tous les jours et de tout coeur... Joyeuse Saint-Valentin

Comme l'année dernière, la Saint-Valentin tombe le même jour qu'un match de foot de première classe. Mais, comme l'année dernière, les deux pourraient finalement bien correspondre. La rencontre Real Madrid/PSG démarre à 23h45. De quoi laisser le temps à un petit dîner entre amoureux, ponctué, évidemment, d'un bouquet de roses et d'un petit cadeau.

Car oui, au final, cette Saint-Valentin - encore plus qu'un Noël ou une fête des mères/pères - a tout d'une publicité gratuite pour la société de consommation, supplément bons sentiments. C'est généralement l'occasion pour les magasins de faire des promotions en tout genre. Et ce, même si leurs produits ne sont pas forcément reliés à l'amour. Quand on voit que des magazines comme "Le Nouveau Détective" proposent des promos spéciales Saint-Valentin dans le cadre d'un abonnement, il y a tout de même de quoi se poser des questions, non ? À l'heure où les dîners en tête à tête sont ponctués de silences embarassés, les yeux rivés sur un portable dont la sonnerie pourrait nous sauver... normal que certains préfèrent se caler dans leur canapé, devant la télé.

Hier, nous vous posions d'ailleurs la question sur notre page Facebook. "Demain, c'est la Saint-Valentin... et aussi le match Real Madrid/PSG ! Vous êtes plutôt amour au foot ?" Conclusion : pas de tendance plus marquée qu'une autre et des commentaires qui poussent à la réflexion. "La St Valentin, n'importe quoi. Qd on aime c ts les jours. Trop commercial" écrivait notamment un internaute. Ben oui, gestes et preuves d'amour ne doivent pas forcément attendre un jour particulier pour exister.

- Un moyen de raviver la flamme ? -

Notre esprit de contradiction tend néanmoins à nous poser un moment comme l'avocat du diable. Et si la Saint-Valentin était finalement un moyen de réveiller, raviver, revivifier la flamme ? Une catharsis même, peut-être. Avec tout ce contexte guimauve, chocolat et compagnie, difficile de ne pas se laisser emporter par la vague et de livrer une déclaration à brûle-pourpoint à l'élu(e) de son coeur. Ce qui pourrait, pourquoi pas, donner naissance à une belle histoire...

En parlant d'histoire, ça vient d'où d'ailleurs cette fête réservée aux couples ? Ses origines restent assez floues : dans un premier scénario, elle serait née suite à l'histoire du prêtre Saint-Valentin qui organisait des mariages en cachette au IIIème siècle après Jésus-Christ. Dans le second, elle pourrait être liée à une fête païenne appelée les Lupercales. Célébrée au Vème siècle après Jésus-Christ, elle consistait à ce que les jeunes hommes tirent au sort le nom de leur future compagne de fête avant de la séduire pendant trois jours. On sait d'où vient le concept de Tinder maintenant.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Moi j'aime IMAZ ! 😍 (Merci Chaban, nous vous aimons aussi. Belle soirée - webmaster)