Après les propos de Didier Robert sur Jean-Paul Virapoullé :

La réponse du président de l'association des entreprises de Saint-André


Publié / Actualisé
Farid Mangrolia, président de l'association des petites et moyennes entreprises de Saint-André, réagit aux propos du président de la Région concernant Jean-Paul Virapoullé. Didier Robert traitait le maire saint-andréen de "traître" et menaçait de ne plus attribuer de fonds régionaux à la commune. De quoi indigner Monsieur Mangrolia. Nous publions ci-après son communiqué.
Farid Mangrolia, président de l'association des petites et moyennes entreprises de Saint-André, réagit aux propos du président de la Région concernant Jean-Paul Virapoullé. Didier Robert traitait le maire saint-andréen de "traître" et menaçait de ne plus attribuer de fonds régionaux à la commune. De quoi indigner Monsieur Mangrolia. Nous publions ci-après son communiqué.

 

" Un million d’euros d’aide au développement des TPE-PME de Saint-André qui dépendront de la Région. " L’association des petites et moyennes entreprises de Saint-André se bat corps et âme pour faire avancer et faire développer l’économie de la ville et ce depuis 12 ans maintenant. Après tant d’années d’études et de propositions, aujourd’hui nous avons les moyens humains et l’expertise nécessaire au sein de l’association pour mener à bien tout types de projets et sommes en passe de signer une convention avec la Région Réunion pour la sauvegarde du commerce et de l’artisanat dans la ville de Saint-André.

Elle aurait pour but de moderniser les équipements, favoriser l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, structurer l’animation et la communication pour développer l’économie de la ville.
 Le digital, qui sera au coeur du projet, viserait à rendre la ville encore plus attractive en donnant aux petites entreprises génératrices de milliers d’emplois, les moyens de se défendre face aux mastodontes que sont les Jumbo Scores et Carrefour.

Lire aussi : Didier Robert : "Il faut arrêter de nourrir les traitres" Michel Fontaine et Jean-Paul Virapoullé

Force est de constater qu’arrivée au paroxysme de notre objet depuis notre mandature 2016-2018, (l’association gère entre autre l’espace de co-working, les ventes festives, les fêtes de fin d’années, les opérations rentrées des classes, et assiste à l’organisation de tous les événements de la ville tels que Miss Saint André ou encore plus récemment La fête de la Canne) nous risquons aujourd’hui de voir tout nos efforts pour faire monter en gamme Saint-André réduit à néant faute de financements.

Je ne peux accepter terminer deux ans de travail avec une telle désillusion. Une ville, ses habitants et ceux qui la développent, ne peuvent pas payer les frais pour des raisons politiques. Couper Saint-André des recettes de la Région c’est la mort assurer de centaines d’entreprises et de projets ! Il faut savoir que le territoire de Saint-André compte 675 commerces et totalise des milliers d’emplois directs et autant indirects.

Beaucoup d’entreprises se battent depuis des années pour survivre et les familles elles, essaient tant bien que mal de joindre les deux bouts à la fin du mois (46% des familles en dessous du seuil de pauvreté dans la micro-région est). Nous avons besoin de moyens pour avoir une belle ville moderne et dynamique qui se développe tant au niveau économique que culturelle et où il fait bon vivre en sécurité.

Nous, Chefs d’Entreprises, voulons pouvoir travailler ensemble, et que la Mairie et la Région soit main dans la main dans l’intérêt général, hors des querelles politiques, pour la ville de Saint André, pour les Réunionnais. #prenpanouenotage

FARID MANGROLIA


Président de l’association des petites et moyennes entreprises de Saint-André

   

2 Commentaire(s)

DAN RUN, Posté
Chef d'entreprise sur la commune de Saint André , pas besoin d'un Farid Mangrolia , pour s'exprimer au nom des travailleurs indépendant , VU !

DAN RUN est contre le système politique du président de la région REUNION ... re VU !
CHABAN, Posté
Est-il normal que des financements soient soumis à la bonne humeur du politique ?

Les habitants de St Pierre et de St André vont-ils subir ?