En soutien au directeur du marketing :

IRT : Un débrayage contre la procédure de licenciement d'Emmanuel Robert


Publié / Actualisé
Ce mardi 2 janvier 2018 dans la matinée, une trentaine de salariés de l'IRT (Ile de La Réunion Tourisme) organisaient un débrayage d'une heure à Savanna en soutien au directeur marketing et de la communication de la structure Emmanuel Robert, visé par une procédure de licenciement. Ce dernier s'est entretenu ce mardi matin avec Stéphane Fouassin, président de l'IRT, et Willy Ethève le directeur, dans le cadre de l'entretien préalable à un licenciement. (photo d'archives)
Ce mardi 2 janvier 2018 dans la matinée, une trentaine de salariés de l'IRT (Ile de La Réunion Tourisme) organisaient un débrayage d'une heure à Savanna en soutien au directeur marketing et de la communication de la structure Emmanuel Robert, visé par une procédure de licenciement. Ce dernier s'est entretenu ce mardi matin avec Stéphane Fouassin, président de l'IRT, et Willy Ethève le directeur, dans le cadre de l'entretien préalable à un licenciement. (photo d'archives)

Selon Joël Dalleau, dirigeant de la CFDT une trentaine de salariés de l'IRT - sur un total de 80 -, étaient présents ce mardi matin pour s'opposer à la procédure de licenciement visant Emmanuel Robert. Comme vous le révélait Imaz Press le 22 décembre, directeur de la communication et du marketing avait reçu une lettre de convocation à un entretien préalable de licenciement qui se tenait comme annoncé, ce mardi 2 janvier 2018.

D'après Joël Dalleau présent ce mardi lors du débrayage, l'entretien entre Emmanuel Robert, Stéphane Fouassin –président de l'IRT- et Willy Ethève –directeur de la structure- aurait duré une dizaine de minutes. Le motif de la convocation : "des décisions prises par Emmanuel Robert sans l'aval de sa direction" indique Joël Dalleau. Les décisions seraient néanmoins "toujours validées par la direction" selon le syndicaliste. Le poste d'Emmanuel Robert "implique des prérogatives qui ont toujours été respectées" par le directeur marketing.

À lire aussi : IRT : Une procédure de licenciement enclenchée contre Emmanuel Robert

La décision des instances dirigeantes de l'IRT sera désormais prise sous 15 jours selon Joël Dalleau. Ce qui a été confirmé en milieu d'après-midi par Stéphane Fouassin. Pour lui "une quinzaine de salariés" est venue soutenir le directeur du marketing. "J'ai écouté les explications du salarié, je prendrai ma décision en tenant compte de ses déclarations" a-t-il ajouté.

Pour rappel, Emmanuel Robert était visé par une enquête interne lancée mi-novembre après que des salariés aient évoqué des cas de harcèlement moral, des pressions et des humiliations.

www.ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

Genna, Posté
je pense que cette histoire c est simplement politique
Genna, Posté
j ai lu le texte là dedans dite vous bien il y a une histoire de politique sinon une histoire d ami pour placer le fils ou la fille
DReinalui, Posté
Qui a placé ce monsieur à ce poste? Ptdr 🤫🤔😂
CHABAN, Posté
Ça un boug les gadiamb !

Il va donc retrouver du boulot, comme un grand, par ces propres moyens....
Olivier , Posté
Ce cadre de l IRT est un des maillons principaux qui a permis de relancer la destination Réunion. Les réunionnais ne sauraient accepter que pour des enfantillages ou pour placer une potentielle connaisance sa réputation soit salie. M Fouassin vous avez su jusqu'à présent avoir une image d'élu plutôt efficace et intègre. Merci de ne pas entrer dans des petites combines dictées par des adversaires de la majorité régionale actuelle. Le contribuable apprécierait pas d'avoir à payer des décisions iniques de façon sonnante et trébuchante.
Stop, Posté
C’est tout simplement un a harnement sur la personne qui a largement contribué à faire avancer l’IRT
Josie, Posté
La qualité du travail d’emmanuel Semble gêner certains . On dirait qu’on ne veut pas que l’Irt Avance . Courage Emmanuel , ton travail est à la hauteur et on aime pas les gens à la hauteur .
Cocode, Posté
Mdr pour ce vantard à l’IRT