Polémique :

Jean-Hugues Ratenon, les singes et un obscur directeur de cabinet corse


Publié / Actualisé
À la suite de son discours du 20 décembre à l'Assemblée nationale, le député réunionnais de la France insoumise Jean-Hugues Ratenon a été victime d'une comparaison scandaleuse de Pierre Alessandrini, le directeur de cabinet du maire Les Républicains de Porto-Vecchio en Corse, Georges Mela. C'est sur Twitter que Pierre Alessandrini a réagi au discours. Nous publions ci-dessous la discussion :
À la suite de son discours du 20 décembre à l'Assemblée nationale, le député réunionnais de la France insoumise Jean-Hugues Ratenon a été victime d'une comparaison scandaleuse de Pierre Alessandrini, le directeur de cabinet du maire Les Républicains de Porto-Vecchio en Corse, Georges Mela. C'est sur Twitter que Pierre Alessandrini a réagi au discours. Nous publions ci-dessous la discussion :

 

Lors de sa prise de parole remarquée du 20 décembre à l'Assemblée nationale, Jean-Hugues Ratenon s'était dit "fils d’engagé et d’esclave. Je ne suis pas mendiant mais je suis un nègre, un résistant, un insoumis". Le député était intervenu sur la possible démolition de l'ancienne prison Juliette Dodu à Saint-Denis, en demandant sa sauvegarde. 

À lire aussi : [VIDÉO] À la tribune de l'Assemblée nationale - Jean Hugues Ratenon refuse la destruction de l'ancienne prison de Saint-Denis

Publié sur Twitter par LCP, son discours a fait réagir le directeur de cabinet corse, Pierre Alessandrini : 


Dans une publication partagée sur Facebook ce mercredi 27 décembre, le député de la France insoumise a réagi aux propos du directeur de cabinet : 



www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Jose, Posté
"On descend tous du singe", voilà ce qu'il a dit. Vous déformez tout, tout ça pour faire le buz, c'est lamentable !

C'est vous, qui devriez être mis au tribunal pour fausses informations !